For quick login in and fast entrance.
M’enregistrer FAQ Connexion 

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2611 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 ... 175  Suivante

Ven 27 Jan 2012 11:27

 Re: Anniversaires
MessagePosté: Ven 27 Jan 2012 11:27 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 09 Oct 2008 20:49
Localisation: YERRES - ESSONNE - FRANCE
27 janvier 1939 : Premier vol du P-38 Lightning. L’Anschluss, les revendications allemandes dans les territoires des Sudètes et un bruit de bottes persistant en Europe incitent les Américains à revoir leurs conceptions en matière d’armement. Les constructeurs sont sollicités et aidés financièrement pour développer des projets de nouveaux appareils performants. Le Curtiss P-40 Warhawk étant dépassé par le Spitfire et le Me 109, le P-39 Airacobra produit par Bell concourut avec le P-38 présenté par Lockheed. Le cahier de charge précise que l’appareil attendu devra se comporter comme un chasseur-bombardier fortement armé, pouvant évoluer à haute altitude, possédant un long rayon d’action et pouvant voler sous tous les climats. C’est ainsi que Lockheed présente le prototype du projet Lightning et fait voler un premier modèle le 27 janvier 1939. On sait quel succès l’avion a remporté au cours du dernier conflit mondial, notamment sur le théâtre du Pacifique.

Image

Sa silhouette particulière, dessinée par Howard Hugues, l’a rendu célèbre à la fin de la dernière guerre. On le voyait peu souvent en Europe mais on lui attribuait fréquemment les victoires remportées par ses concurrents, Mustang et Thunderbolt, davantage présents.

C’est à bord d’un P-38 équipé pour la photographie aérienne qu’Antoine de Saint-Exupéry trouvera la mort au sud de Marseille alors qu’il revenait d’une mission dans le Dauphiné, berceau de sa famille.


home Haut
 Profil  
 
Aider le Site avec PayPal

Ven 27 Jan 2012 11:45

 Re: Anniversaires
MessagePosté: Ven 27 Jan 2012 11:45 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 21 Juil 2011 17:20
Localisation: Rebecq (Belgique)
Très bel avion, et un de mes préférés. Merci Sans-aile 8)

Image

_________________
Si j'apprends quelque chose aujourd'hui, ce sera une bonne journée !


home Haut
 Profil  
 

Sam 28 Jan 2012 07:35

 Re: Anniversaires
MessagePosté: Sam 28 Jan 2012 07:35 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 09 Oct 2008 20:49
Localisation: YERRES - ESSONNE - FRANCE
28 janvier 1986 : Désintégration de la navette Challenger.
L'accident a été provoqué par la rupture de l'un des joints toriques d'un des deux propulseurs à poudre accolés au réservoir principal d'hydrogène qui avait souffert de conditions climatiques particulièrement froides au cours de la nuit précédant le tir. Les joints en question, développés par la compagnie américaine Morton Thiokol, n'avaient pas été testés en conditions de grand froid. Les concepteurs considéraient que le lieu de tir, la Floride, bénéficiait d'un climat toujours ensoleillé. Le fait est qu'un phénomène météorologique touchant assez fréquemment la Floride avait fait descendre la température bien en-dessous de 0 °C au cours de la nuit précédant le tir.
L'enquête révèlera que les ingénieurs de sécurité de la NASA estimaient les probabilités d'accident de l'ensemble du dispositif à environ 1 % alors que les directeurs de tirs, prenant la décision finale, tablaient des probabilités mille fois inférieures. Dans ces deux contextes, l'information concernant la solidité du joint ne prenait pas la même ampleur. Les directeurs de tirs décidèrent donc de passer outre et d'effectuer le tir.
La rupture progressive du joint sur le propulseur d'appoint solide (SRB) de droite laissa passer une flamme dirigée vers des éléments structuraux du réservoir de carburant principal. Vers 72 secondes, la structure du réservoir principal et des propulseurs d'appoints commence à lâcher et se désintègre vers T+73,124 s.

Image

Challenger n'a pas été détruite par une explosion. Après la désintégration due aux forces aérodynamiques, le combustible qui se trouvait dans l'orbiteur et le réservoir principal brûle en quelques secondes, créant une boule de feu massive.
L'habitacle, toujours largement intact, est retombé vers l'océan.
Il a été prouvé que des astronautes ont survécu au choc initial (une bouteille d'oxygène de secours ayant été activée), mais on ignore s'ils sont décédés durant la chute qui dura deux minutes au sein d'une cabine dépressurisée ou lors de l'impact avec l'océan.


home Haut
 Profil  
 

Sam 28 Jan 2012 13:12

 Re: Anniversaires
MessagePosté: Sam 28 Jan 2012 13:12 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 27 Aoû 2009 13:21
28 Janvier 1971

Pour la première fois une femme, seule aux commandes, survole le pôle Nord : Sheila Scott sur Piper Aztec D.

Image


home Haut
 Profil  
 

Sam 28 Jan 2012 13:39

 Re: Anniversaires
MessagePosté: Sam 28 Jan 2012 13:39 
Hors ligne
Principicule de Taxiway
Principicule de Taxiway
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 23 Avr 2010 14:29
SAONAH a écrit:
28 Janvier 1971

Pour la première fois une femme, seule aux commandes, survole le pôle Nord : Sheila Scott sur Piper Aztec D.

Image


Moi c'était pile la semaine dernière mon anniversaire, et j'avais eu 18 ans :mrgreen:


home Haut
 Profil  
 

Sam 28 Jan 2012 18:47

 Re: Anniversaires
MessagePosté: Sam 28 Jan 2012 18:47 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire

Inscription: Ven 26 Jan 2007 09:51
Localisation: france
SAONAH a écrit:
28 Janvier 1971

Pour la première fois une femme, seule aux commandes, survole le pôle Nord : Sheila Scott sur Piper Aztec D.

Image

pfffft je comprends pas moi qu'on fasse des places hommes et femmes dans ce domaine,
quel monde macho et sexiste , les femmes sont tout autant capable , pfft 8)


home Haut
 Profil  
 

Dim 29 Jan 2012 09:54

 Re: Anniversaires
MessagePosté: Dim 29 Jan 2012 09:54 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 09 Oct 2008 20:49
Localisation: YERRES - ESSONNE - FRANCE
29 janvier 1957 : Crash du SE 2010 Armagnac F-BAVG à Orly.
L’avion, en provenance de Tunis, est sorti de piste à Orly à cause d’une météo exécrable, entraînant deux décès.
Bien que propulsé par quatre Pratt & Whitney R-4360-B13 Wasp Major, le plus puissant moteur à piston de cette époque, l’Armagnac était destiné à être remotorisé avec des turbopropulseurs Allison T 40 de 5.400 cv. Encore fallut-il que les Américains consentent à nous en vendre. La production a donc été réduite à huit appareils et la version plus avancée n'a jamais été construite.

Image

Un Armagnac, LO 2060, a terminé ses jours comme banc d’essai volant, à Villaroche, équipé d’un turboréacteur placé dans une nacelle sous le fuselage. Il a été testé avec deux turboréacteurs SNECMA Atar 101, chaque moteur ayant un système différent de postcombustion. Le Vulcain SNECMA a été testé de façon similaire.


home Haut
 Profil  
 

Mer 01 Fév 2012 08:41

 Re: Anniversaires
MessagePosté: Mer 01 Fév 2012 08:41 
Hors ligne
Gonfleur d'Hélice
Gonfleur d'Hélice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 27 Aoû 2009 13:21
pas un anniversaire mais un peu d'histoire !



home Haut
 Profil  
 

Mer 01 Fév 2012 09:37

 Re: Anniversaires
MessagePosté: Mer 01 Fév 2012 09:37 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 09 Oct 2008 20:49
Localisation: YERRES - ESSONNE - FRANCE
Le 1er février 1947 : Premier vol commercial du Constellation Air France
Le Constellation s’ouvre à la clientèle sur l’Atlantique Nord sur la ligne commerciale Paris - Shannon - Gander - New-York, en remplacement des DC-4. Auparavant, le premier vol Air France en « Constellation » eut lieu le 9 juillet 1946 sur le trajet New-York Paris, vol de convoyage effectué avec le L.049 n° 2072 immatriculé F-BAZA.

Image

9 juillet 1946 - Première liaison en convoyage New-York - Paris avec le Constellation F-BAZA - De gauche à droite : Georges Plantive, Roger Loubry, Robert Bonnet, Louis Le Junter, Jean Rousseau. Cette photo « dédicacée » a été prise avant le départ de La Guardia pour Paris.

L'ordonnance du 26 juin 1945 nationalise l'ancienne Société Anonyme Air France. La Compagnie est consciente que pour prendre rang sur les grandes lignes internationales, il lui faut du matériel éprouvé égalant la concurrence ; une commission d'achats, animée par l'ingénieur général de l'air Roos, passe commande aux États-Unis de 15 Douglas DC-4 et 13 Lockheed Constellation pour les lignes long-courriers, de 27 Douglas DC-3 pour les moyen-courriers. Investissement énorme, mais ces appareils seront le moteur de la vraie relance à partir de la mi-46… au détriment d’une aviation française partant dans tous les sens, poussive du fait des cinq années d’absence sur le marché puis victime du blocage des Américains sur l’achat de moteurs assez puissants pour nos prototypes.

De 1946 au début de 1948, Air France recevra quatre Constellation 049 et six Constellation 749 puis d'autres arrivèrent en 1952. Vingt-huit L.049, L.749 et L.749A furent exploités.
Le Constellation va dorénavant réduire à une seule le nombre d'escales entre Paris et New-York et permettre fréquemment la traversée directe sans escale dans le sens retour. La durée du voyage, grâce à lui, se trouve réduite à 14-16 heures de vol selon qu'il faut ou non faire escale, au lieu de plus de vingt heures en DC-4.
Sur la ligne Paris - New-York, des vols de nuit en couchette, prestations de luxe nommées « Comète d'Or » et « Parisien Spécial », sont inaugurés le 8 octobre 1947.
Le 28 avril 1948, parti d'Orly à bord d'un Constellation d'Air France, Roger Loubry rejoint La Guardia en 16 h 23. C'est le premier vol direct en ce sens depuis l'exploit de Costes et Bellonte en 1930.

Image

Air France a été – hors les USA - un des plus grands opérateurs de Constellation avec 52 Constellation et 10 Starliner entre 1946 et 1957. À partir de novembre 1959, les « jets » commencent à remplacer les Connie's, d'abord avec la Caravelle et plus tard avec le B-707. Nombre de Constellation furent transformés en cargo et exploités jusqu'en 1967, terminant vingt ans d'exploitation avant d’aller achever leur carrière sous d’autres cieux.
Lockheed indique les différentes configurations par des nombres comme L.749-79-31. Les deux premiers chiffres après le numéro de modèle (L.749) donnent le type de moteur et les deux derniers chiffres indiquent l'aménagement intérieur. Ainsi, un L.749-79-31 est équipé de moteurs 749C18BD1 et comprend 42 sièges (passagers de jour) ou 22 couchettes (passagers de nuit) et sept membres d'équipage. Un type moteur -46 indique un moteur 745C18BA-3. Il exista des aménagements intérieurs très diversifiés en fonction des opérateurs et des destinations (plus de 50). Le type -12, de 60 sièges « club » (paires de sièges face à face) ; le type -22 de 48 sièges (passagers de jour) et 20 couchettes (passagers de nuit) ; le type -26 vols transcontinentaux au-dessus de l'océan (nombre de sièges réduits en raison de la présence de radeaux de sauvetage).


home Haut
 Profil  
 

Jeu 02 Fév 2012 08:19

 Re: Anniversaires
MessagePosté: Jeu 02 Fév 2012 08:19 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 09 Oct 2008 20:49
Localisation: YERRES - ESSONNE - FRANCE
2 février 1609 : partie de Hollande, une Caravelle atterrit à New York


Image

La Compagnie hollandaise des Indes orientales, qui explore la côte nord-américaine depuis 1607, décide d'établir un fort sur une île appartenant aux indiens Manhatte. Ils baptisent l'endroit Nouvelle-Amsterdam. En 1664, le gouverneur hollandais Peter Stuyvesant cèdera l'île aux Anglais qui lui donneront le nom de New York en honneur au duc d'York, le futur roi Jacques II.


home Haut
 Profil  
 

Ven 03 Fév 2012 09:07

 Re: Anniversaires
MessagePosté: Ven 03 Fév 2012 09:07 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 09 Oct 2008 20:49
Localisation: YERRES - ESSONNE - FRANCE
3 Février 1925 : Lemaître et Arrachart établissent le premier record de distance officiellement homologué, entre Paris et Villa Cisneros, dans le Rio de Oro (3.165 km en 24 h 30 mn) sur Breguet XIX. Le 3 février 1925, à bord d’un Breguet-Renault 19A2 doté d’un nouveau moteur Renault 480 cv, Ludovic Arrachart et Henri Lemaitre décollent d’Étampes-Mondésir à destination de l’Afrique Occidentale Française. Leur circuit sera le suivant: Étampes, Villa Cisneros, Dakar, Tombouctou, Casablanca, Villacoublay. Le premier vol, sans escale d’Étampes à Villa-Cisneros dans le Sahara Espagnol, leur fera traverser 3.166 km en 24 heures et 30 minutes et conquérir pour un temps le premier record du monde homologué de vol sans escale en ligne droite. Le lendemain, ils se posent à Dakar, ayant ainsi effectué 4.800 kilomètres en seulement deux étapes.


Image


Ludovic Arrachart battra lui-même ce record le 29 mars 1926 en franchissant en compagnie de son frère Paul, à bord d’un Potez 28 et en 26 h 25, les 4.305 kilomètres qui séparent Paris de Bassorah en Irak.


home Haut
 Profil  
 

Ven 03 Fév 2012 12:23

 Re: Anniversaires
MessagePosté: Ven 03 Fév 2012 12:23 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 09 Oct 2008 20:49
Localisation: YERRES - ESSONNE - FRANCE
3 février 1959 : Buddy Holly, Big Bopper et Ritchie Valens meurent dans un accident d’avion. Ils étaient les membres d'un groupe de musiciens qui devait se produire à Moorhead, Minnesota, la nuit suivante.

Un Beech Bonanza, immatriculé N3794N, s'est écrasé de nuit à 5 miles au nord-ouest de l'aéroport municipal de Mason City, Iowa, approximativement à 1 h 00. Le pilote et les trois passagers furent tués et l'avion détruit.

Image

Lorsque l'avion décolla, à 0 h 55, le plafond était de 3.000 pieds, avec un vent de sud de 20 nœuds et des rafales de 30 nœuds pour une température au sol inférieure à 0°C ; la neige s'était mise à tomber et personne n'avait semble-t-il signalé au pilote que le temps se dégraderait au cours des deux heures que devait durer le vol.
On a vu l'avion qui décollait vers le sud de façon normale puis virer et s'élever à une altitude estimée de 800 pieds avant de s’engager vers le nord-ouest quand, environ 5 miles plus tard, alors que la lumière de queue de l'avion était toujours apparente, cette lumière est descendue progressivement jusqu'à ce qu'elle soit hors de vue. Des tentatives pour contacter l'avion par radio restèrent sans effet.
L'épave a été retrouvée totalement détruite le lendemain à 9 h 40, dans une zone peu habitée et sans témoin, dans un champ, sous une couche de 10 cm de neige, les débris étalés sur deux cents mètres carrés, sans trace d'incendie, le train d'atterrissage rentré.
Il fut démontré que le moteur tournait lors de l'impact (l'aiguille du tachymètre était coincée à 2.200 t/mn) et rien ne signalait une défaillance, soit mécanique ou dans les commandes de vol. L'impact au sol fut estimé à une vitesse de descente de 3.000 pieds minute. L'aiguille de l'indicateur de vitesse était coincée entre 165-170 Mph. Il fut aussi constaté que le pilote automatique, récemment installé, n'était pas en fonction. Le pilote fut retrouvé aux commandes alors que les trois passagers furent éjectés de la carlingue.

Le pilote, Roger Arthur Peters, âgé de 21 ans, avait accumulé 711 heures de vol, dont 128 spécialement dans cet avion. Presque toutes les heures furent réalisées en transport de fret et il n'avait reçu que 52 heures de formation pour le vol aux instruments mais avait réussi son examen à l'écrit. Il avait échoué à l'examen pratique de vol aux instruments le 21 mars 1958, neuf mois avant l'accident. Son bilan de santé signalait une insuffisance auditive de l'oreille droite. Sa formation de vol aux instruments avait été réalisée avec un compas gyroscopique dont le modèle ne correspondait nullement à celui installé dans le Beech Bonanza. La différence de présentation graphique était considérable quant à la lecture de l'horizon artificiel. En raison des vents violents, les indications fournies par l'anémomètre et l'altimètre n'étaient pas suffisantes pour qu'un pilote aussi inexpérimenté puisse maintenir l'assiette et l'altitude de l'appareil sans une bonne connaissance dans la lecture des autres instruments de mesure.

En conclusion, les enquêteurs estimèrent que l'accident résultait d'une défaillance du pilote qui a cru pouvoir effectuer un vol aux instruments alors qu'il n'avait ni l'expérience ni la certification requise. Ainsi, un faisceau d'éléments concordants démontrent qu'il était impossible d'apercevoir le sol en visuel en raison de la nuit et des chutes de neige et que dans cette purée de pois, le pilote a cru, en raison des rafales de vent et d'une mauvaise interprétation dans la lecture des instruments de bord, prendre de l'altitude alors qu'il se rapprochait rapidement du sol.


home Haut
 Profil  
 

Ven 03 Fév 2012 12:32

 Re: Anniversaires
MessagePosté: Ven 03 Fév 2012 12:32 
Hors ligne
Commandant des Nuages
Commandant des Nuages
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 21 Jan 2009 13:40
Localisation: Paris
le jour ou la musique est morte ! nous avions effectivement parlé de ce crash dans le sujet : aviation et rock and roll

une de mes chansons (et film) favoris, la Bamba




_________________
V/S ou FPA, faut choisir .... cornélien, non ?


home Haut
 Profil  
 

Ven 03 Fév 2012 18:52

 Re: Anniversaires
MessagePosté: Ven 03 Fév 2012 18:52 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 09 Oct 2008 20:49
Localisation: YERRES - ESSONNE - FRANCE
3 Février 1956 : Grosse commande à Air France : pour débuter, douze Caravelle III équiperont la compagnie nationale.

Les compagnies Air France et Scandinavian Airlines System sont les premières à commander et prendre livraison de la Caravelle. Le début des vols réguliers, annoncé en octobre 1958, doit avoir lieu le 15 mai 1959, mais la compagnie française décide de débuter ses vols commerciaux le 5 mai.

Image

Le 19 mars 1959, la compagnie française reçoit sa première Caravelle, baptisée Lorraine, par Yvonne de Gaulle. En attendant la mise en service, les deux compagnies effectuent des vols de promotion et entraînent les équipages. Le 16 avril, la F-BHRA, d'Air France, baptisée « Alsace », effectue un vol plané entre Paris et Dijon afin de démontrer les qualités de finesse de la Caravelle. Le 6 mai 1959, le tout premier vol commercial décolle d'Orly, pour faire escale à Rome, puis à Athènes, avant de se poser à Istanbul.


PS: ça n'est pas la BHRA, j'ai mis cette photo parce qu'elle résume la beauté dans la réussite de cet avion. J'en possède une autre aussi belle dans les replis du disque dur, je chercherai.


home Haut
 Profil  
 

Lun 06 Fév 2012 08:16

 Re: Anniversaires
MessagePosté: Lun 06 Fév 2012 08:16 
Hors ligne
Pilote de Funiculaire
Pilote de Funiculaire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 09 Oct 2008 20:49
Localisation: YERRES - ESSONNE - FRANCE
6 février 1984 : Première sortie « libre » dans l’espace.

Image

Grâce au MMU (Manned Maneuvering Unit), sorte de fauteuil-fusée, deux spationautes effectuent la première sortie dans l'espace sans être reliés physiquement à une navette. Robert L. Stewart et Bruce MacCandless flottent ainsi dans l'espace plus de cinq heures à près de 100 mètres de distance de Challenger.


home Haut
 Profil  
 
Publicité
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2611 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 ... 175  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
0 Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO